Quest-ce que le TDA/H chez l'adulye

Le Blog associé au site www.tdah-adulte.org (+ ebook PDF) : Méthodes d'épanouissement - Espace d'échange Francophone sur le TDA/H adulte (Témoignages, Solutions, ...)

Symptomes positifs - Besoins à respecter

20 symptômes positifs du TDA/H adulte - Qualités potentielles - Besoins à respecter

Symptômes
Explications
1 - Créatif
► La créativité est sans doute le plus gros atout des adultes TDA/H, en effet ce surplus de pensées, intrinsèque à ce trouble, génère souvent des idées créatives. La créativité nécessite en quelque sorte un manque d'attention puisque par définition c'est quelque chose de nouveau qui surgit. Certains sont ingénieux, d'autres simplement débrouillards.
► Mais les vrais bonnes créations, celles qui ont des chances de se transformer en chefs d'œuvre, projets aboutis ou plaisir immédiat non addictifs, émergent si on réussit à calmer l'hyperactivité mentale compulsive et stérile pour en récolter la quintessence. Cela peut se faire avec quelques respirations amplifiées, de la relaxation, du sport, etc. Cela nécessite d'abord cette prise de conscience de ce potentiel spécifique, car beaucoup d'entre eux utilisent mal leur créativité à cause de métiers ou d'activités mal adaptés, d'un style de vie trop statique ou trop conventionnel, ou d'un manque de confiance en soi inhérent à ce trouble.
► Bien utilisée, cette imagination créative va être plus importante encore que la volonté pour avancer et évoluer dans la vie. Le fait de penser différemment de la plupart des gens ("thinking out of the box" cher aux anglophones) peut être un avantage pour faire la différence, gagner sa vie, la reconnaissance des autres et surtout l'estime de soi.
► la créativité peut être épanouissante intrinsèquement par exemple si on s'adonne à un art. Mais dans le cadre du travail, elle n'aura un sens que qui si on va au bout du processus, résumer ou écrire ce qu'on a découvert, ou le communiquer aux autres de manière non impulsive. Et c'est là que l'on bloque souvent car cela ne nous motive plus, et on garde ainsi au fond du tiroir des découvertes, des idées qui ne ne seront pas exploitées et qui ne nous feront donc pas avancer dans la vie.
2 - Intuitif
► Contrairement à la majorité des gens qui fonctionnent en mode séquentiel (une tâche après l'autre pour arriver à un but), les adultes TDA/H foncent de manière intuitive vers le but sans tenir compte des conventions, procédures officielles, ou des étapes classiques telles qu'on les apprend dans un cursus scolaire.
► Cette façon de voir les choses et les projets de manière globale et non séquentielle leur donne des qualités de vision d'ensemble ("big picture" en anglais) face à un problème, et permet de dégager des solutions ou stratégies innovantes et performantes. Cette qualité est très prisée dans les entreprises qui cherchent des stratégies pour faire la différence par rapport à la concurrence.
► L'intuition est aussi ce don qui permet de trouver des solutions rapidement, sans réfléchir, et qui correspondent à ce que l'on est au plus profond. C'est difficile quand on est au fond du trou et qu'on manque de lucidité, car on est alors plus mené par nos instincts de survie, qui peuvent consister par exemple à vouloir garder absolument un job qui n'est pas compatible avec le TDA/H.
► L'intuition peut-être très forte chez nous bien qu'irrégulière car elle va dépendre de nos états internes très fluctuants (énergies, humeur, émotions, fatigue, ...). Une bonne énergie associée à une certaine quiétude mentale en favorisera plus souvent l'émergence. 
3 - Curieux,
ouverture d'esprit
► C'est sans doute grâce à votre curiosité que vous avez découvert ce trouble, et cela va vous permettre de mieux vous connaitre pour franchir sans doutes plusieurs paliers dans votre développement personnel. Cette curiosité vous permettra régulièrement de sortir des sentiers battus et trouver des objectifs et des solutions qui vous feront avancer ou rattraper votre retard.
► Certains sont en mode scanneur permanent, ont l'impression que la vie est trop courte pour tout découvrir et deviennent boulimique de connaissances sans rien approfondir. Avec un peu d'expérience et une meilleure connaissance de ce trouble, on repère assez vite la curiosité constructive et celle qui fait perdre du temps.
► Cette curiosité amène à terme une ouverture d'esprit supérieure à la moyenne, une incapacité à être dans la pensée unique, chère à nos médias et hommes politiques.
►  Ils peuvent développer une capacité à prendre du recul sur les idées toutes faites en matière de société ou sur tous les sujets. Mais Ils doivent maitriser leur impulsivité et leur concentration pour faire la synthèse de cette ouverture d'esprit auprès des autres, sans être rattrapé par leur impulsivité ou leur hypersensibilité.
4 - Spontané,
Empathique
► Il y a un coté positif de l'impulsivité qui peut émerveiller leur entourage en mettant en avant une authenticité, souvent supérieure à à la plupart des gens qui mettent souvent en œuvre des scénarios ou des réponses calculées et normatives.
► L'empathie fait souvent partie de leurs qualités intrinsèque et elle peut leur permettre d'aller droit au but dans les relations humaines, mais elle peut se retourner contre eux lorsqu'elle se transforme en impulsivité. Donc beaucoup adoptent au contraire une attitude prudente ou méfiante avec une grande anxiété d'anticipation dans les relations humaine malgré un désir de contact fort.
► Comme ils ont des problèmes à développer des stratégies complexes pour interagir avec les autres, ils optent souvent pour des comportements plus authentiques par rapport à ce qu'ils sont. Ceux qui ont su garder cette authenticité deviennent du même coup attachant aux yeux des autres.
► Les seules stratégies qui les écartent souvent de cette authenticité, ce sont celles qu'ils ont mis en œuvre pour masquer ou contourner leur TDA/H, ou pour survivre malgré tous leurs symptômes négatifs. Un travail sur eux-mêmes leur permettra de se reconnecter à cette authenticité naturelle.
5 - Enthousiaste,
Dynamique,
Extravertis,
Energétique,
Drôle
► Quand une idée leur vient à l'esprit, ils deviennent rapidement enthousiastes, beaucoup on gardé leur âme d'enfant, cette capacité à s'émerveiller au delà du raisonnable sur une nouveauté, ou sur un concept qui leur tient à cœur.
► Cela concerne plus les hyperactifs, ceux-ci ont souvent cette capacité à dynamiser une situation ou un groupe, à déborder d'énergie d'une manière en étant extraverti (mais ils peuvent être introvertis le lendemain dans un autre contexte ou ils se sentent moins bien). Certains ont la capacité de présenter les choses de manière légère ou drôle.
► Leur volonté de s'épanouir, et de s'accomplir dans la vie, leur donne une énergie incessante bien que fluctuante, avec beaucoup d'ambition surtout dans la première partie de leur vie. Un travail sur soi en milieu de vie permettra de trouver d'autres objectifs et d'autres ressources pour passer de l'ambition à la sérénité.
6 - Audacieux,
Capacité à foncer
► Quand une idée forte leur vient à l'esprit, ils ne peuvent pas faire autrement que de foncer dans sa direction même si cela peut s'avérer très audacieux pour la plupart des gens. Ils sont alors très concentré et créatif dans les premiers temps (hyper-focalisation).
► Il faut alors repérer le moment ou on s'enfonce dans une voie sans issue, ou au contraire quand on perd cet élan. On peut aussi foncer de nouveau sur un nouveau concept, mais si possible proche du premier, pour capitaliser sur cette idée de départ et le temps qu'on y a passé. A terme on peut devenir expert sur un sujet à force d'en avoir appréhendé tous les contours.
7 - Hyper-focalisation
► On a vu que ce symptôme est une anomalie du processus d'attention, il consiste à se concentrer exclusivement sur une chose à l'exclusion de toutes les autres au point parfois d'en oublier de manger et dormir et en ignorant son entourage jusqu'à être agressif. C'est un problème si une personne fonctionne tout le temps dans ce mode là ou si elle alterne sans arret entre distraction et hyperfocalisation.
► Mais si elle est utilisé de temps en temps quand c'est nécessaire, c'est au contraire une force, car on peut avancer très vite avec l'hyper-focalisation. Par exemple ce site internet s'est construit grâce à quelques coutres périodes d'hyper-focalisation.
8 - A l'aise à l'approche des dates butoirs,
A l'aise dans le chaos

► L'approche d'une date butoir (deadline) va engendrer une pression positive, un stress positif qui va les faire avancer beaucoup plus vite et les rendre très performants. Par exemple s'ils doivent réviser un examen très proche ou préparer un document pour une réunion imminente. Cette capacité à décupler ses performances à l'approche d'une date butoir, ou lors d'une situation qui leur procure une peur raisonnable (limites propre à chacun), est plus prononcée que chez la plupart des gens grâce au phénomène de fluctuation de la dopamine, et cela peut être utilisé comme un véritable avantage.
► Le chaos extérieur peut diminuer leur chaos intérieur, les contextes non structurés les stimulent. On retrouve beaucoup d'adultes TDA/H qui s'expatrient dans des pays émergent, ou il y a encore beaucoup de place pour l'innovation, et pas encore trop de contraintes et de procédures à suivre pour réussir. Beaucoup ont une certaine forme de courage quand ils se trouvent face à une situation inhabituelle, ou quand un danger approche, car cela leur permet de sortir de leur tourbillon intérieur.
► Les grosses difficultés (licenciement, séparation, deuil, ...) les touchent moins que la moyenne des gens, leur problème numéro 1 restant le manque de motivation et d'attention avec lequel ils se débattent tous les jours. Donc ils se remettent assez vites des mauvais évènements et des échecs car c'est une source de renouveau.
9 - A l'aise face à un groupe
► Bizarrement la peur des relations avec les autres peut s'effacer quand ils sont face à un groupe avec une casquette d'orateur, de formateur, d'expert, de conseiller, d'humoriste, d'acteur (le théâtre leur réussi bien en général).
► L'attention et la concentration arrivent naturellement, le chaos mental habituel laisse place à une volonté de plaire et de ne pas échouer, avec un stress positif et un soulagement d'être enfin connecté aux autres à travers un sujet qui les passionne.
10 - Loyal
► Ils se sentent si souvent rejetés par les autres que beaucoup ont développés une loyauté envers les autres pour assouvir le besoin d'appartenance qui est commun à chaque être humain. Mais comme ils sont toujours dans les extrêmes, s'ils pensent qu'on les a trahis, il peuvent aussi devenir impitoyables ou simplement tourner les talons. Ils ressentent souvent un sentiment d'injustice ou de manque de respect à leur égard.
► Leur capacité à oublier et passer d'une situation à une autre les rend moins rancuniers que la moyenne des gens, ils pardonnent plus facilement, même si cela se traduit pas une prise de distance car ils vont préférer se connecter à d'autres personnes qui leur causeront moins de problèmes. Cela ne les empêche pas de ruminer ce qui vient de se passer juste avant, et éventuellement de le ressasser plusieurs jours, mais un nouveau  problème relationnel va sans doute remplacer assez rapidement le précédent.
11 - Modeste
► Ils ne sont jamais satisfaits d'eux-mêmes donc ils vont rarement se vanter de leurs succès, ou mettre en avant leurs qualités, car elles leur paraissent normales, même si l'on peut voir à travers cette liste de symptômes positifs TDA/H que leurs qualités sont nombreuses. Certains parlent de fausse modestie car leur besoin de reconnaissance est énorme.
► La mauvaise estime d'eux-mêmes et leurs incapacités à s'affirmer auprès des autres les rendent modestes, surtout s'ils sont hypo-actifs. Mais ils doivent éviter la gentillesse à tout prix, s'imposer et ne pas vivre que pour le regard et l'approbation des autres
12 - Indépendant
► Le coté solitaire de l'adulte TDA/H peut être aussi vu comme une capacité à ne pas être dépendant des autres, à éviter les relations névrotiques et à favoriser leur authenticité qui est souvent supérieure à la plupart des gens. Mais le manque d'autonomie sur certains aspect de la vie moderne (paperasse, gestion financière, ..) rend ce besoin d'indépendance plus compliqué pour beaucoup, mais pas impossible.
► Ce besoin d'indépendance pour se débrouiller seul à faire quelque chose d'utile peut s'avérer efficace si on le cultive. Car faire avancer un projet ou une idée peut être beaucoup plus long et laborieux en équipe, avec tous les problèmes de communication et d'égo que l'on rencontre dans le monde professionnel notamment.
13 - Sensible aux autres
► Leurs propres souffrances a permis à beaucoup d'entre eux de comprendre plus facilement celles des autres, ainsi que leurs émotions et leurs états d'âmes. Cela ouvre la porte à beaucoup de métiers dans les domaines médicaux, l'accompagnement (psy, thérapeutes, coachs, ...), l''animation, les métiers d'éducateurs, etc.
► Beaucoup ressentent un besoin altruiste d'aider les autres, de prendre la défense des idées ou des personnes les plus faibles ou qui ne sont pas dans le moule, même si leurs blocages (par manque de confiance en eux) ou leurs débordements émotionnels compliquent ensuite ces relations.
14 - Passioné
► Le moteur principal de beaucoup d'adultes TDA/H est la passion, ils parlent d'un feu à l'intérieur d'eux-mêmes qui les fait avancer. Certains ont des passions très courtes, quelques minutes à quelques jours. mais d'autres peuvent avoir une passion plus longue, souvent au détriment de toute autre activité.
► Cela peut être aussi la possibilité de devenir expert dans un domaine professionnel, en respectant une variation de type d'activité autour de ce domaine pour ne pas s'ennuyer (concepteur, consultant, formateur, dépanneur, chef, à son compte, ...).
► C'est la possibilité de vivre à fond sa vie tout simplement. Mais pour beaucoup leur manque de confiance et le système d'éducation n'en favorise pas l'émergence.
15 - Adaptable, flexible
► L'attrait de la nouveauté fait qu'ils vont s'adapter plus facilement à toute situation nouvelle. Surtout si le changement arrive rapidement, pour ne pas leur donner le temps de plonger dans une anxiété d'anticipation.
► Plus généralement, c'est un besoin de changement ou de diversité qu'ils devront respecter pour être équilibré.
16 - Capacité d'innover,
Visionnaire
► Cependant, cette capacité à se focaliser sur une nouvelle idée ou un nouveau domaine est ce qui a fait avancer le progrès, avec beaucoup de TDA/H chez les grands inventeurs, artistes, sportifs ou même hommes politiques. Leur volonté de découvrir sans arrêt de nouveaux horizons les poussent à innover pour sortir des sentiers battus.
► Les plus grands inventeurs et visionnaires avaient une forme ou l'autre de TDA/H, c'est en tout cas la conclusion de nombreux chercheurs et historiens aux USA, pays ou ce trouble n'est pas considéré comme un trouble justement.
17 - Besoins de défis
► Les qualités ci-dessus décrivent une partie du profil idéal d'un entrepreneur, d'un lanceur d'équipe ou de projet, dans le cadre professionnel, bénévolat ou loisir. Mais le plus souvent cela sera à leur compte ou dans une petite structure pour s'affranchir des procédures laborieuses inévitables d'une grande organisation.
► Certains ont la capacité de soulever des montagnes pour mettre en route une idée, un concept original ou visionnaire. Le problème est d'arriver jusqu'au bout, mais cela s'apprend et, si on y arrive une fois, la confiance en soi augmente et on peut répéter cela de nombreuses fois.
► Il suffit parfois d'une simple étincelle pour transformer la vie d'un adulte TDA/H qui a de la volonté et qui respecte ses besoins/talents/valeurs/désirs comme on le verra plus loin.
18 - Désirs artistique
► D'autres sont plus portés par le désir de créer simplement pour créer, pour se libérer quelques instants de cette prison mentale constituée de pensées et d'émotions non maitrisées. Ils peuvent ainsi laisser aller leur intuition, leur être profond, dans l'art qui les stimule. Il semblerait que beaucoup de grands artistes du passé et du présent soient TDA/H, ce qui explique aussi les tourments que l'on perçoit dans leurs œuvres.
► Ce désir de se libérer de l'hyperactivité mentale et émotionnelle peut simplement se concrétiser avec une activité manuelle créative et répétitive qui leur génère des bonnes sensations physiques, ou simplement qui les calme mentalement et éventuellement physiquement (tricotage, poterie, modelage, ...) .
19 - Capacité à  rebondir
► Se sortir d'une routine léthargique est pour eux une question de survie car ils ne peuvent plus assurer le quotidien avec une motivation faible. La quête d'un nouveau graal permet d'améliorer alors toutes leurs fonctions exécutives et cognitives, de se sortir d'une impasse ou de capitaliser sur un échec, et finalement avoir plusieurs vies assez différentes et passionnantes. Certains ont développés une capacité de résilience hors du commun et c'est un vrai atout dans la vie.
► C'est une des grandes forces des adultes TDA/H, savoir changer facilement quand ca ne va plus. C'est d'autant plus facile quand ils ont pris l'habitude de rebondir régulièrement et assez tôt dans sa vie. C'est valable aussi pour les hypoactifs, mais c'est peut-être plus facile et plus naturel pour les hommes que pour les femmes, celles-ci voulant assurer pour les enfants ou alors pour éviter le poids des préjugés. Evidemment il ne faut pas pousser ce concept trop loin, car une certaine stabilité est aussi nécessaire, notamment dans le deuxième partie de sa vie ou il va falloir progressivement apprendre à accepter d'être plus statique ou routinier car les capacités physiques et intellectuelles baissent naturellement chez tout être humain.
► Il y a chez eux une oscillation entre le pire et le meilleur, mais c'est un moteur de vie incroyable quand ils en ont pris conscience. Ils vont en effet minimiser l'impact sur eux d'une mauvaise phase pour se préparer à vivre intensément la phase suivante positive, avec un changement rapide grâce à leur impulsivité. Une période hivernale peut être nécessaire avant un nouveau printemps (par exemple tous les 10 ans) en faisant un point sur ce qui devrait faire du sens à chaque tranche d'âge de la vie.
► Même les hypo-actifs doivent prendre conscience de cela, il faut simplement trouver le déclencheur (extérieur ou intérieur) pour rebondir. Cette capacité peut être masquée par une inquiétude démesurée et par une méconnaissance du TDA/H, mais ce don est toujours là et à tout âge chez eux, sauf si l'anxiété a pris le dessus.
20- Vie variée et non coventionnelle
► Au final ces successions de tranches de vies assez différentes sont souvent plus enviables que le style uniforme, progressif mais monotone de beaucoup de gens non TDA/H. Ces derniers ont souvent peur du changement et sont donc prisonniers d'une vie routinière et compliquée à la fois. En effet beaucoup de gens dits "normaux" sont prisonniers de conventions de réussites faites d'amoncèlement d'objets et de propriétés, de promotions professionnelle et sociale, de longs projets éreintants (construction maison, ...), de valeurs trop fortes qui les empêche d'écouter leurs besoins.  Rajoutons l'hypocrisie permanente pour s'accommoder de tout cela.
► Toujours en ce qui concerne les non TDA/H, tout cela leur demande beaucoup d'énergie, même s'ils sont capables de se concentrer pour le faire, avec des insatisfactions permanentes, car il leur faut toujours monter une marche de plus. Des souffrances aussi quand la réussite espérée n'est pas là et qu'ils ne disposent que de peu de marge pour changer de cap, la plupart n'ont pas cette capacité de créativité et d'impulsion indispensable au changement.
► Ces contraintes conventionnelles sont moins ancrées chez les adultes TDA/H, car leur impossibilité à se  concentrer dans la routine ou les longs projets leur les fait éviter. Avec leur  nouvelle connaissance du TDA/H, ils vont pouvoir, mieux que les autres peut-être, trouver un équilibre entre des valeurs fondamentales (ex: engagement durable avec des projets réalisables ou des personnes) et leurs besoins (créativité, indépendance, changements divers).
► Après la découverte de leur TDA/H, ils reprennent confiance en eux et trouvent souvent petit à petit leur vraie voie, ou plus exactement leurs vraies voies successives, ascendantes au niveau de l'accomplissement personnel, et non pas au niveau de certaines valeurs collectives non fondamentales, comme l'ascension sociale, la sédentarité, la régularité, la rigueur, les conventions hypocrites, etc. En définitive les 2 types de profils (TDA/H et non TDA/H, ou cerveau droit et cerveau gauche) sont complémentaires et sont fait pour cohabiter ensemble.

7 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je viens de consulter votre site et je m'y retrouve totalement.
    J'ai cette tendance à passer du coq à l'âne et je suis trés impulsif.

    J'ai fait deux BTS ou je n'ai que le niveau (pas le diplome), ils n'ont aucun rapports entre eux (Conception de produits industriels, Assistant technique d'Ingenieur), de meme pour mon bac STI genie des matériaux.
    J'ai finalement opté pour une école d'ingénieur en Informatique ou je me retrouve plutôt satisfait. mais je n'ai fait que les 4 premieres années, par manque d'intérêt sur les cours de dernière année.
    Tout évolue chaque jours, je trouve des sujet et idées qui me passionnent, les appliquent et passe à autre chose.

    Ma force : Je suis curieux de tout, je me remet toujours en question et je critique mon propre travail.
    Je ne supporte pas le travail mal fait et j'ai tendance à tout recommencer depuis le début pour ne pas toujours aller au bout des choses.

    Ces deux dernières années, j'ai changé 3 fois d'emploi et finalement, je travail comme free-lance et cela me convient parfaitement.
    Je travail à cheval sur plusieurs projets et sous forme de forfait pour simplifier ma gestion et mes rentrées d'argent.

    Mes cycles de sommeil et d'alimentation sont hyper chaotique, je peux enchainer 15h de travail sans manger, tout comme je peux perdre du temps ou de la motivation à finir ce que j'entreprend et ne rien faire de productif. (comme aujourd'hui)

    J'ai aussi des tendances a l'excés et à l'impulsivité sur des achats et des décisions, je fais basculer mon train de vie en fonction de mes humeurs. Je réagis parfois trop vite pour parler sans réfléchir. Je suis aussi trés anxieux ce qui me vaut des crises de tétanie régulières.

    J'aime les extremes, travail de dernière minute, je sors des idées au dernier moment, qui me donnent envie d'aller plus loin, mais je ne prend pas le temps de les réaliser. Partir loin, mes vacances ne sont jamais reposantes, jungle, montagnes, trekking.
    Je me sens capable de réaliser de grandes choses, mais les idées qui défilent me désoriente.

    Merci d'avoir recensé toutes ces infos sur ce trouble de l'attention.
    Moi qui pensait etre un cas à part, je sais désormais que je ne suis pas le seul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toute pareille! J'ai quand même réussi à avoir 2 licences grâce à un QI élevé qui m'a aidée à compenser. Et pour ne pas ressembler à ma mère j'ai réussi à manger et dormir à des heures ritualisées et convenables. Pour le reste, je suis impulsive, rêveuse, irréfléchie, insouciante, colérique par moment, à l'aise dans les dates butoirs, artiste, créative, très peu sûre de moi quand je ne maîtrise pas le sujet, etc. Mais à 32 ans avec 2 bacs +3, 2 enfants, je n'ai toujours pas trouvé ma voie professionnelle. Je me disais souvent que je suis un réel gâchis pour la société! Ne pouvant plus accepter le poids de cette culpabilité j'ai d'abord cherché des réponses pour ma fille qui est TDA. Et quoi!!! J'ai découvert ce site qui est l'histoire de ma vie (en grande partie) et maintenant je pense que j'ai enfin aussi des qualités et qu'elle peuvent devenir des atouts dans ma vie. Ce site va me permettre de trouver ma voie et ma place dans la société. Et oui, c'est vrai, ça fait énormément de bien d'être enfin comprise, de savoir que je ne suis pas seule, que même si je suis "bizarre, versatile, fofolle, dépressive, extravertie et j'en passe" et bien je suis quand même quelqu'un de bien et qui a -il faut le dire- beaucoup de valeur!

      Supprimer
    2. Oui tu es quelqu'un de bien :) Merci pour ton témoignage

      Supprimer
    3. Je me reconnais tellement! Je commence à assumer ce que je suis et en rire...et je suis un modèle pour certaines personnes grâce à ma créativité vestimentaire...Je me laisse encore plus aller qu'avant quand je ne savais pas que j'avais un TDA sévère...je suis comme je suis!

      Supprimer
    4. J'en ai les larmes aux yeux. Les TDA qui arrivent à s'aimer et à s'assumer ce serait mon but ultime. En tout cas c'est ce qu'il y a de mieux à faire : accepter, s'accepter, s'adapter, savoir rire de soi. Annecath

      Supprimer
  2. Je me reconnais parfaitement! Je suis en voie d'être diagnostiqué officiellement. J'aimerais vous dire que nous tdah avont des qualités très recherché dans plusieurs domaines. Le problème est plus ce qui accompagne notre tdah par exemple je souffre de trouble de l'anxiété parce que justement, je ne me comprenais pas etc bref, je m'en vais pour devenir ingénieur logiciel, web et application mobile puisque cest un métier qui fite avec notre personnalité! Il y en a encore des tonnes d'emplois par exemple scripteur, représentant (ce que j'ai déjà fait aussi), etc. En gros, soyez fière!! C'est un atout et ce n'est pas vraiment consideré comme un trouble mental au USA. C'est un cerveau d'inventeur, de scientifique, d'artistes, etc. ✌✌

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Quand avez-vous rédigé la partie "symptômes positifs : besoins à respecter" ? J'aurais besoin de la date de rédaction/publication afin de citer cette partie dans la bibliographie de mon mémoire dédié au TDA/H de l'adulte. Merci à vous !

    Anaïs

    RépondreSupprimer