Quest-ce que le TDA/H chez l'adulye

Le Blog associé au site www.tdah-adulte.org (+ ebook PDF) : Méthodes d'épanouissement - Espace d'échange Francophone sur le TDA/H adulte (Témoignages, Solutions, ...)

Symptome N°12 : Humeur changeante




12- humeur changeante,  Irrégularité,
Instabilité







 

► Chez la plupart d'entre eux il y a des oscillations au niveau de l'humeur avec des cycles très courts (heures, jours). Le niveau de base peut contenir un fond d'anxiété, de dysthymie (légère dépression)  ou d'insatisfaction lié à une impossibilité de s'épanouir. Certains passent d'un extrême à l'autre heureux/malheureux très vite et sans états intermédiaires. D'autres ont des dépressions atypiques ou disent qu'ils sont passé proche de la dépression sans jamais l'atteindre vraiment. Mais un nombre non négligeable a fait des tentatives de suicides vraies ou fausses, notamment à l'adolescence avant de trouver plus de sens dans leur vie.

► On pourrait parler de cyclothymie, mais celle-ci n'est pas toujours associée au déficit d'attention et elle est référencée parmi les troubles bipolaires.  Le point commun entre TDA/H et cyclothymie, ce sont ces oscillations courtes de l'humeur, souvent sans épisode de vraie dépression. 

► Pour ceux qui ont des moments d'euphorie, ils sont souvent très courts, notamment parce qu'ils  peuvent le payer cher la nuit suivante (sommeil écourté), ou immédiatement car ils vont avoir des comportements ou tenir des propos qu'ils vont regretter très vite par manque de confiance, culpabiliser, vouloir se rattraper et éventuellement s'enterrer encore plus vis à vis de leur interlocuteur qui n'avait peut-être rien remarqué.

► Un fort moment d'enthousiasme est donc souvent suivi par une redescente, des réflexions interminables, des regrets, des ressassements sur eux-mêmes, voire une déprime plus ou moins forte. Il va basculer ainsi vers une attention plus faible, ce qui va entrainer tous les autres symptômes de ce tableau. Cette irrégularité qui est différente de la bipolarité bien que certains TDA/H sont bipolaires (maniaco-dépressifs), est souvent présente, pour certains à tous les niveaux de leur vie.

► Conséquence directe ou indirecte, on observe souvent une instabilité non maitrisée dans leur vie personnelle et/ou professionnelle. Cela peut leur convenir sur le court terme, mais c'est souvent une source de manque financier et d'équilibre affectif et familial sur le long terme. Une désocialisation peut alors devenir le principal problème bien au delà du déficit d'attention, bien que certains assument ce choix.

► Certains ont l'impression de n'avoir pas de métiers dans la durée, d'autres se sentent nulle part chez eux et déménagent très souvent, ou partent impulsivement à l'autre bout de la planète sauver le monde ou se confronter à une vie non routinière et des dangers qui vont les canaliser pour un temps.

1 commentaire:

  1. Pendant un moment, j'ai cru avoir les symptôme reliés aux personnes atteinte bipolarité. Il ne semble pas que ce soit le cas à la lumière du rapport de la neuro psychologue qui, après plusieurs séances, a établi les caractéristique de mon déficit de l'attention. Caractéristique dont non seulement je me reconnaissais mais également ma propre famille.

    L'anxiété me caractérise effectivement et des moments, ou j'ai cet impression d'être dépressif, se manifestent également.

    Ce sont pour moi les aspects les plus difficiles à vivre du TDAH, car ce sont des situations non seulement plus qu'inconfortables mais dont il est difficile d'avoir un certain contrôle.

    Pourtant je suis une personne bien investie dans la méditation, la relaxation, la pensée Bouddhiste également, et rien n'y fait.

    Quand ces moments se présentent ils doivent être vécu par acceptation et finissent par se terminer sans trop savoir comment et pourquoi.

    J'effectue un retour aux études depuis le début de l'année 2013, et malgré un temps occupé partiellement au succès de ma formation, malgré tout ce qui est engagé de ma part et qui va bon train, s'immisce des période anxieuse mais surtout dépressives.

    RépondreSupprimer