Quest-ce que le TDA/H chez l'adulte

————————————————————————————————— Blog associé au site www.tdah-adulte.org ——————————————————————————————————

Ce blog (1ere page ici) est le complément de la longue page www.tdah-adulte.org (et son PDF) . C'est un espace d'échange Francophone (France, Belgique, Suisse, Québec) sur le TDA/H Adulte

Prochain stage vacancier TDAH : Du 19 au 23 août 2024 dans les Alpes


 Tout pour maitriser son Attention, son Energie et son Humeur afin d'avancer et de s'épanouir

L'auteur de ce site et de ce blog, Pascal, vous propose un stage résidentiel d'une semaine dans les Alpes dans un cadre vacancier du 19 au 23 août 2024 pour mieux comprendre le TDAH Adulte et mettre en œuvre les solutions :


 

     Quelques photos pour vous donner le style du stage avec les conférences :
 

 



                                                  
 

ou pour simplifier la pré-inscription envoyez un mail à contact@tdah-adulte.org



Pascal 👴😉


Rencontres TDAH gratuites sans inscription préalable les Mardis de 20H00 à 21H30

Lien pour participer aux rencontres TDAH Adulte du Mardi soir 20h-21h30 : 

Aucune installation requise. Le mot de passe sera : TDAH

Sans inscription préalable donc !
Cliquez juste le Mardi vers 20H ou plus sur le lien zoom ci-dessus




Suite du bla-bla (non important ...) :

Sur smartphone ou sur tablette si vous avez installé l'application zoom , entrez vers 20H00 les Mardis dans la réunion n°: 677136167 .    MdP : "TDAH". 

Rien ne vous empêche de vous connecter avant vers 19h45 pour tester le lien ! Mais aussi plus tard vers 21H si vous n'êtes pas disponible à 20H  

Il y a donc une équipe de bénévoles (Sophie, Arnaud, Pascal, Marie-Claude, Sandra) , qui sont là pour animer ces web-confs. L'animateur du jour essaiera d'équilibrer les temps de parole entre les extravertis (souvent hyperactifs)  et les introvertis (souvent hypoactifs) , parmi ceux qui veulent s'exprimer. 

L'animateur fera en sorte qu'un maximum de points relatifs au TDAH à l'âge adulte soit abordé à travers leurs témoignages. Certains participants seront en retard bien entendu, peut-être même vers 21H00, et cela fait vraiment du bien de ne pas se sentir jugé pour une fois 😊

Vous ne recevrez pas de messages de rappel le Mardi, donc notez maintenant sur votre agenda (C'est tous les Mardis donc entre 20h et 21h30) , sinon vous allez oublier ...😉
 
Mot de passe : TDAH




Pascal Faure 
Auteur du site www.tdah-adulte.org 
Bénévole pour les adultes TDAH et NeuroAtypiques

Nouvelle stratégie Francaise pour les troubles du neurodéveloppement : Autisme, DYS, TDAH, TDI

81 mesures conçues collectivement

Lors du Comité interministériel du handicap (CIH) du 6 octobre 2022, la Première ministre a annoncé la poursuite de la politique menée depuis 2018 en faveur des personnes concernées par l’autisme, les troubles Dys, le TDAH et le TDI ainsi que de leur famille. La concertation sur laquelle repose la nouvelle stratégie 2023-2027 a été menée par la délégation interministérielle avec l’ensemble des parties prenantes et en articulation avec les travaux préparatoires de la Conférence nationale du handicap du 26 avril 2023. 

Les troubles du neurodéveloppement concernent 1 personne sur 6 On estime :

- que le TDAH concerne 6% des enfants et 3% des adultes 

- que l'autisme concerne 1 à 2% de la population 

- que les troubles Dys concernent 8% de la population

Article complet ici : https://handicap.gouv.fr/nouvelle-strategie-nationale-pour-les-troubles-du-neurodeveloppement-autisme-dys-tdah-tdi   

TDAH chez les femmes adultes - Evolution des connaissances en 2022

De nouvelles informations en 2022 pour les femmes TDAH :

... Alors que le trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) concerne, à l’âge adulte, autant les hommes que les femmes, les femmes TDAH sont sous-diagnostiquées ou diagnostiquées plus tardivement, ce qui retarde leur prise en charge. Conséquence: comparativement aux hommes, les femmes atteintes de TDAH ont d'avantage de pratiques à risque et sont plus fréquemment hospitalisées en psychiatrie, a notament déclaré le Dr Marie Gachet (CHU de Montpellier), lors du congrès de l'Encéphale 2022 

L'article complet : https://www.univadis.fr/viewarticle/encephale-2022-tdah-chez-la-femme-adulte-attention-aux-erreurs-diagnostiques-760019 



Tous les témoignages et discussions entre les lecteurs du site http://www.tdah-adulte.org

Les témoignages les plus récents (depuis 2022) sont accessible à partir de cet article !

Allez à la fin de cette page pour témoigner en anonyme vous aussi  
ou répondre aux dernières questions posées si vous en avez la compétence et l'expérience

(Les nombreux autre anciens témoignages, de 2012 à 2023, sont rassemblés dans un document mais vous ne pourrez pas y répondre -> Cliquez ici)

J'ai un moteur dans la tète !!!
Je me sens différent, décalé, un extraterrestre
J'ai souvent le sentiment d'être un imposteur ... 
J'aimerai un bouton "off" pour arrêter mon cerveau
Je suis à la fois idéaliste mais d'une lucidité implacable
J'ai un chinois qui pédale toujours dans ma tête
Je suis un peu bizarre mais la vie est belle quand même
J'ai toujours su que quelque chose qui m'échappait n'allait pas
Il faut que je bloque mes pensées en faisant travailler mes mains
Toujours "for the birds" (ailleurs, dans les airs, partout, sauf ... ici)
Impossible de bloquer mon attention, tantôt agité tantôt mollasson
J'ai du mal à cuisiner quand on me parle (c'est l'un ou l'autre)
Toujours le chaos dans ma tète, les oublis, les plats qui brulent
Trouver une enveloppe, un timbre, aller à la poste, c'est compliqué ...

Démarrer un projet c'est banal, en démarrer 5, ca c'est mon sport !

Est-ce que j'ai une identité dans toutes mes contradictions ?
Je trouve enfin des réponses, je savais qu'il y a avait une explication
Mille fois merci pour ce site et ce blog , je me sens libéré ...










👇 Vos mots à vous et vos réponses aux messages et commentaires récents (depuis mi-2023) ci-dessous en commentaire 👇
Les commentaires les plus récents sont à la fin de la liste (descendez-donc avec l'ascenseur)
De plus il y a une option pour écrire ou répondre en restant anonyme bien sûr !

Offre gratuite de 60 mn de coaching neuroatypique à distance (avec un coach certifié et en 1 ou 2 séances)




Tout est dans le titre de ce message, contactez-nous en remplissant le formulaire sur ce lien    => CLIQUEZ ICI .



Une équipe de 8 coachs spécialistes de la "neurodiversité" est donc à votre service gratuitement pour 1 ou 2 séances dans un premier temps : (et si vous inscrivez avec le lien du formulaire ci-dessus)


De haut en bas et de gauche à droite :
Vincent - Pascal - Regis
Aline - Estelle - Sandra
Sabrine - Masha 

Vous aurez le choix entre une séance de 60mn ou 2 séances de 30mn , à distance et gratuite(s). 

Vous aurez ensuite la possibilité d'enchainer sur d'autres séances avec votre coach si vous en ressentez le besoin et au tarif que vous négocierez ensemble.




Environ 1/4 des lecteurs de ce site se reconnaissent dans l'autisme de haut niveau (Asperger)

Beaucoup de symptômes TDAH Adulte concernent aussi les Autistes de haut niveau, appelés communément Asperger mais de plus en plus TSA-SDI (Trouble du spectre autistique sans déficience intellectuelle). Mais il s'agit bien de deux troubles différents,  diagnostiqués par le corps médical, et pour certains d'engtre vous ce sera les deux à la fois !

Il y a bien sûr des spécificités chez les Aspergers qui font que c'est un trouble différent à la base :
 1- Des centres d'intérêts restreints avec un sens du détail exacerbés 
 2- Un quotient intellectuel pouvant être très élevé mais très inégal  
 3- Besoin d'avoir des routines, non fonctionnelles, bien établies et planifiées
 4- Besoin d'un cadre spatio-temporel défini induisant des difficultés pour passer d'une tâche à une autre 
 5- Difficultés à tenir compte des émotions des autres car non visualisées consciemment
 6- Problèmes potentiel permanent de communication avec les autres
 7- Manque d'empathie visible qui masque pourtant une hypersensibilité émotionnelle
 8- Comportements bizarres et stéréotypés accentuant encore leur inhabilité sociale

- Les 4 premiers points peuvent faire penser à un problème de flexibilité mentale, et que l'on retrouve de manière différente dans le TDAH Adulte. Mais ils induisent un problème de flexibilité attentionnelle qui est différent de celui du TDAH qui reste dominé par le couple Distraction / Hyperfocalisation.
- Les 4 derniers points induisent des problèmes relationnels importants, que l'on retrouve classiquement chez une moitié des adultes TDAH mais sous une forme plus modérée.
- Les 8 points sont bien compensées par les Aspergers qui ont en plus un Haut-Potentiel Intellectuels (HPI). Ceux-ci peuvent par ailleurs être très bien intégrés dans la société et bien sûr avoir des responsabilités professionnelles et sociables. Car ils ont appris, dés le plus jeune âge, comme le montre l'image suivante, à se servir de leur rapidité d'intelligence pour réfléchir en permanence à ce qu'ils ne pouvaient pas faire intuitivement.


L'autisme en général concerne une personne sur 100 contre 1 personne sur 20 pour le TDAH. C'est un trouble qui concerne plus les hommes que les femmes (4 pour 1) et qui peut être diagnostiqué la plupart du temps à l'âge enfant tout comme le TDAH, grâce à ce que les experts médicaux appelent la triade autistique décrites ci-dessous : 



Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous si vous vous sentez concernés !


Pascal



La plupart des adultes TDAH sont hypersensibles (sensoriels ou émotionnels)

Ci-dessous quelques schémas qui décrivent la grande famille des hypersensibles comprenant presque tous les TDAH, DYS, TSA-SDI (Asperger) et HP (HPI, HPO) :

  
 

    

  


Les 3 Erreurs classiques que font les hypersensibles (A débattre dans les commentaires en dessous) :

- Croire le regards que leur renvoie la société et qui les fait se sentir en faute et culpabiliser 
- Vouloir à tout prix se calmer et donc vouloir se couper de cette vie plus intense qu'ordinaire
- Croire que ce que l'on ressent est toujours vrai, même s'il faut observer ces ressentis pour mieux se connaitre

Gardez à l'esprit qu’être hypersensible et neurotypique est une force quand on se connait bien. Soyez honnête et voyez ce que vous êtes déjà devenu grace à cette différence. Comme un aveugle qui a développé de multiples talents sensoriels et émotionnels pour bien fonctionner dans ce monde, vous vous êtes construits grace à ce que vous considériez comme un problème, et vous ressentez de moins en moins de malaise auprès des autres et à travers vos expérience de vie !


Pascal 


En 2020, beaucoup des lecteurs du site www.tdah-adulte.org pensent être aussi HP (Zèbre)

Dans la famille des neuro-atypiques, il y a la surdouance, ou précocité intellectuelle, ou Haut Potentiel Intellectuel (HPI), qui correspond à un résultat supérieur ou égal à 130 sur un test standardisé de Quotient Intellectuel . Le WAIS est l'échelle de Wechsler pour les adultes, qui combine des tests d'intelligence verbale, logico-mathématique et visuelle, ainsi que la vitesse de traitement du cerveau avec. La moyenne du test est à 100, et les individus au-dessus de 130 représentent 2,5% de la population. Beaucoup aiment se faire appeler "Zèbre", car les personnes à haut-potentiel, qui apprennent à bien se connaitre, savent assumer leur différence et se détachent de leur milieu naturel avec splendeur comme cet animal ... Citons aussi la dénomination HPE (Haut-Potentiel Emotionnel), qui ne se mesure pas avec un test officiel de type WAIS, qui a beaucoup de points communs avec le HPI mais qui va exterioriser plus ses émotions et être attiré par les métiers d'aide aux autres. HPI et HPE ont donc beaucoup de symptomes et solutions du TDAH Adulte comme décrits sur le site www.tdah-adulte.org.

Cette intelligence hors norme peut poser problème dans l'environnement scolaire ou social, car elle s'accompagne d'un fonctionnement différent. Les caractéristiques des enfants puis des adultes à haut potentiel ressemblent à celles des TDAH : Fort besoin de stimulation, raisonnement global plutôt que séquentiel. Même si les HPI purs peuvent faire les deux et obtenir une bonne carrière professionnelle, leur pensée est majoritairement en arborescence. Certains s'ennuient facilement et vont alors se déconcentrer, ou chercher de la stimulation en perturbant les autres.


Les Zèbres sont souvent pris dans ce piège renforcé par les bonnes intentions de leur entourage, qui peuvent les stresser en voulant les encourager. A force de s’entendre répéter qu’ils sont doués, ils ne sont pas prêts pour les échecs inévitables et ont même éventuellement peur de la réussite. D’autre part, les HP peuvent être déçus de ne pas travailler et arriver à un résultat aussi facilement que lorsqu’ils étaient enfant précoce, dans un environnement moins concurrentiel, et développer là-dessus une procrastination extrême. Mais beaucoup réussissent, du moins sur une période délimitée, grace à leur capacité intellectuelle hors norme.  

La plupart des adultes TDAH et HP (Haut-Potentiel) ont une sensibilité ou réactivité émotionnelle plus forte que la moyenne : ils sont ébranlés par des retrouvailles avec un ami, ou en regardant une scène émouvante dans un film, ou encore une sensibilité extrême envers un inconnu qui semble souffrir. Poussé à l'extrême, ce trait de caractère devient une hyperréactivité émotionnelle appelée l'hypersensibilité. Chez ces hauts-potentiels, on parle de HPE (Haut Potentiel Emotionnel) . On parle aussi de labilité émotionnelle, pour désigner ces émotions et ces humeurs qui vont et viennent au moindre évènement.

Certains HP et/ou TDAH voudraient débrancher leur esprit tellement qu'ils souffrent de se sentir différents, incompris et blessés par le monde qui les entoure. Ils expliquent aussi que leur mental ne leur laisse aucun répit. Ils en ont assez de ces doutes, des questions qu’ils se posent, de cette conscience aiguë des choses, de leurs sens très développés auxquels n'échappe aucun détail. Mais cette perception rapide et augmentée de leur environnement immédiat, ainsi que toutes leurs autres qualités, peuvent provoquer aussi l'admiration d'une personne ordinaire (neurotypique). 

Ce blog (blog.tdah-adulte.org), ainsi que le site www.tdah-adulte.org, sont sans doute implicitement orienté vers une élite TDAH. Dans les faits, parmi les TDAH, il existe presque autant de déficients intellectuels (au sens scolaire et coefficient intellectuel) que de hauts potentiels avec un TDAH. Ceci dit il existe 8 formes d’intelligence dont seulement les 2 premiers sont mis en valeur à l’école et dans les test QI : L’intelligence logico-mathématique , verbo-linguistique, musicale-rythmique, corporelle-kinesthésique,  visuelle-spatiale, interpersonnelle, interpersonnelle (ou sociale) et naturaliste-écologiste . Chacun pourra donc réussir dans sa vie, en lui donnant du sens et en exploitant ses vrais talents, petit à petit, grace à un travail sur soi (voir le manuel d'auto-coaching) qui comprend :
- Des pratiques de bien-être et des changements de comportements pour améliorer son hygiène de vie et son hygiène mental
- Une meilleure connaissance de soi en rencontrant par exemple d’autres HP et/ou TDAH, en tenant un journal de vie sur une période
- En exploitant ses propres évènements de vie qui font bouger naturellement, extérieurement et intérieurement (spirituellement)

Vous avez donc la chance de tomber sur ce blog et le site www.tdah-adulte.org qui est orienté implicitement vers les hauts potentiels (HP) ayant un TDAH (TDAHP), et vice-versa selon votre appellation favorite. Il est bien sûr orienté avant tout pour les adultes TDAH quel que soit leur niveau et leur forme d'intelligence. Profitez donc de ce site quelques semaines au moins avant que votre curiosité vous attire ailleurs ...
Ce post est tout récent (2020). Mettez ci-dessous vos commentaires sur ce lien entre votre HP (Haut Potentiel) et votre TDAH, comment vous le vivez, ce que vous avez déjà mis en place pour vous épanouir, ce que vous aimeriez changer maintenant extérieurement et intérieurement. Vos commentaires seront peut-être intégrés dans les nouveaux paragraphes du site www.tdah-adulte.org sur ce sujet (HP), permettant à ce site de devenir encore plus participatif !

Mai 2021 : Rajout de cette magnifique page du site canadien https://ciddt.ca/ (Centre intégré de developpement de la douance et du talent). Cette page web contiend notament ce tableau comparatif qui rappelle que souvent les comportements des HP et des TDAH peuvent se ressembler mais avec des différences sensibles ou  importantes :


Pascal 😊


Trouble de la personnalité borderline (TPB)

 - Introduction

Au quotidien, chaque émotion est ressentie comme amplifiée et intense. Les relations oscillent souvent entre idéalisation et dévalorisation de l’autre. C’est une quête perpétuelle d’équilibre émotionnel !

Vous vous sentez concerné·e ?

Quelles sont les “caractéristiques” de ce trouble ?

Découvrons les caractéristiques de ce trouble tout en gardant à l'esprit que chaque personne parcourt le chemin du TPB de façon unique : 

1.     Peur intense de l’abandon : les personnes souffrant du TPB éprouvent souvent une profonde anxiété liée à l’abandon et au rejet, percevant ces situations comme des expériences particulièrement douloureuses, voire une “petite mort”. Par conséquent, elles peuvent développer une tendance : à anticiper ces situations en cherchant activement des raisons afin de quitter une relation avant même d’être abandonnées, éviter tout contact social et/ou sursolliciter l’autre afin d’être rassuré·e en permanence ;

 

2.        Alternance entre l’idéalisation et la dévalorisation d’autrui : ces personnes ont fréquemment tendance à exprimer une admiration intense envers quelqu'un, pour ensuite basculer vers une dévalorisation complète, remettant en question la relation au moindre faux pas ;

3.        Image de soi instable : souvent sujettes à des changements fréquents et dramatiques dans la perception de soi-même, elles peuvent passer d'une haute estime de soi (“Je suis incroyable”) à une profonde autodépréciation (“Je ne mérite pas de vivre” et/ou être en perpétuelle indécision dans leurs choix de vie (travail, conjoint·e,…) ;

4.        Grande impulsivité : les personnes souffrant du TPB sont souvent enclines à prendre des décisions impulsives et risquées, telles que des dépenses excessives, des comportements sexuels impulsifs ou une conduite dangereuse ;

5.       Comportements suicidaires et/ou automutilation : elles peuvent régulièrement avoir des pensées suicidaires ou des comportements visant à se faire du mal (automutilation) et faire des tentatives de suicide. Plus de 70 % des personnes atteintes du TPB font des tentatives de suicide et 8 à 10 % mettent fin à leurs jours (source) ;

6.       Rapides changements d’humeur : les personnes souffrant du TPB ont tendance à ressentir des fluctuations rapides et intenses de l'humeur. Ces dernières ne durent généralement que quelques heures et rarement plus de quelques jours. Celà est souvent dû à une hypersensibilité exacerbée ;

7.        Colère incontrôlable : elles ont tendance à avoir des difficultés afin de contrôler leur colère ;

8.       Sentiment chronique de vide : elles peuvent souvent se sentir vides, comme s’il leur manquait quelque chose afin d’être “complètes” et “suffisantes”, même dans des situations sociales ;

9.       Symptômes dissociatifs et/ou pensées paranoïaques : en cas de stress intense, elles peuvent se sentir déconnecté·e·s de leur corps et/ou de la réalité et avoir des pensées paranoïaques, comme une conviction injustifiée d'être poursuivies ou persécutées.

 Le TPB s'exprime de façon différente d'un individu à un autre mais l'instabilité et l’expérience d’émotions intenses sont des caractéristiques communes à toutes les personnes touchées.

Par qui et comment se faire diagnostiquer ? 

 

Si vous vous reconnaissez dans la description des symptômes du TPB, je vous invite à effectuer un diagnostic. Celui-ci peut se faire avec un·e neuropsychologue ou un·e psychologue clinicien.ne qui effectuera des tests cognitifs pour évaluer et exclure d'autres troubles possibles. Cependant, seul·e un·e psychiatre peut fournir un diagnostic final et administrer un traitement médicamenteux si nécessaire.

 

Pour être diagnostiqué·e du trouble de la personnalité borderline, il faut présenter au moins 5 des 9 symptômes mentionnés ci-dessus. Toutefois, il est essentiel que ces manifestations ne soient pas exclusivement liées à un autre trouble mental ou aux effets de substances. De plus, ces fonctionnements doivent être détectables au plus tard à l'adolescence ou au début de l'âge adulte car  c'est à ce stade que les traits caractéristiques du TPB se manifestent pleinement. Il est crucial de ne pas s'auto-diagnostiquer. Personnellement, j'ai consulté une neuropsychologue en 2023, pensant souffrir du trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH). Elle a émis le diagnostic du TPB confirmé ensuite par un psychiatre, une révélation qui, au-delà de l'étiquette, m'a libérée de la culpabilité et m'a permis de mieux comprendre mes réactions 😊 

- Quelles sont les causes du TPB ? 

Les causes du trouble de la personnalité borderline (TPB) sont à priori multifactorielles, (source) c’est-à-dire :

👉🏻 une prédisposition génétique et des facteurs biologiques : on retrouve une augmentation de la réactivité de l’amygdale (une zone du cerveau impliquée dans les émotions),une augmentation de l’impulsivité au niveau du cortex préfrontal et des modifications au niveau des neurotransmetteurs cérébraux.

👉🏻 des facteurs environnementaux : les expériences de vie peuvent avoir un impact significatif sur le développement du TPB. Des antécédents de traumatismes, d'abus physique, émotionnel ou sexuel, de négligence, d’invalidation des émotions ou encore de séparations familiales difficiles peuvent augmenter le risque de développer ce trouble. 

👉🏻 une vulnérabilité émotionnelle innée : certaines personnes peuvent avoir une vulnérabilité émotionnelle innée qui les rend plus sensibles aux stress et aux changements émotionnels. Cela peut influencer la manière dont elles réagissent aux expériences de vie difficiles et contribuer au développement du TPB.

- Est-ce que ce trouble peut être accompagné d'autres troubles ?

Le TPB est souvent associé à d'autres troubles mentaux, tels que les troubles de l'humeur (dépression, dysthymie et troubles bipolaires I et II), les troubles anxieux (trouble panique, trouble anxieux généralisé, phobie·s), les troubles alimentaires (anorexie, boulimie,...), les troubles du déficit de l’attention avec hyperactivité, d'autres troubles de la personnalité (narcissique, évitante,…), et les troubles de stress post-traumatique simples ou complexes. La présence simultanée de plusieurs troubles psychologiques, c’est-à-dire la comorbidité, est fréquente, soulignant l'importance d'une prise en charge précoce (source).


- Différenciation entre TDAH et trouble de la personnalité borderline ?

 

TDAH - TPB Borderline


 - Traitements thérapeutiques et/ou médicamenteux face à ce trouble

 

D’après les recherches actuelles (source), le trouble de la personnalité borderline ne se guérit pas. Néanmoins, la majorité des personnes vont mieux et ont une amélioration des symptômes avec un suivi psychiatrique ou psychologique bien conduit. 

 

Il n'existe pas de cure médicamenteuse pour le TPB. Certains médicaments peuvent atténuer des symptômes comme l'anxiété, l'impulsivité et la colère. Les antidépresseurs, neuroleptiques, anxiolytiques et régulateurs de l'humeur sont couramment prescrits, mais leur efficacité varie.

 

La psychothérapie est le traitement recommandé et efficace pour soigner le trouble de la personnalité borderline. La majorité des personnes vont mieux et ont une amélioration des symptômes avec un suivi psychiatrique et/ou psychologique bien conduit.

 

Comment accompagner un.e proche ayant un TPB

 

Voici quelques conseils pour accompagner efficacement une personne atteinte du TPB :

👉🏻 Éduquez-vous sur le TPB : Prenez le temps de comprendre le TPB, ses symptômes et son impact sur la vie quotidienne. Plus vous en savez, mieux vous pourrez comprendre les expériences de la personne concernée ;

·        👉🏻 Favorisez une communication ouverte : Encouragez la communication

·        honnête et ouverte. Permettez à la personne de s'exprimer sans jugement et montrez-lui que vous êtes là pour la soutenir tout en validant ses émotions sans minimiser ses expériences vécues ;

·        👉🏻 Soyez cohérent·e, patient·e et compréhensif·ve : la gestion du TPB peut être un processus long et complexe ;

·        👉🏻 Soutenez le traitement professionnel : encouragez la personne à suivre un traitement comme la psychothérapie. Montrez votre soutien en l'accompagnant aux rendez-vous si elle le souhaite ;

·        👉🏻 Fixez vos limites : prenez soin de votre propre bien-être émotionnel. Accompagner quelqu'un avec un TPB peut être éprouvant, il est donc essentiel de prendre du temps pour vous ressourcer.

·        👉🏻 Identifiez ensemble les déclencheurs de crise : ceci afin de les prévenir ou d’en atténuer l’impact au fil du temps.

 

Voici quelques phrases encourageantes que vous pouvez partager à une personne affectée par le TPB :

https://www.instagram.com/p/C0zVL7rt2C5/



Cet article a été écrit par Fiona Jestin, 29 ans et en 2023 a reçu le diagnostic du trouble de la personnalité borderline (TPB). Aujourd’hui, elle partage tous ces conseils sur mon site BorderAttitude et son compte Instagram sous le même nom pour mieux gérer ce trouble au quotidien.